Présentation

Fermer L'activité

Fermer Le club

Fermer Concours

Fermer Photos, vidéos

Fermer La sarbacane c'est quoi ?

Fermer Sarbacane amazonienne

Fermer Bienfaits physiques

Règlementation

Fermer Règlements FSSA

Fermer Règlements UFOLEP

Fermer Règlement Handisport

Fermer Sarbacane de la Loire

Suivi du site
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
13 Abonnés
S'inscrire

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 12 membres


Connectés :

( personne )
L'activité - Le tir instinctif

Parmi toutes les épreuves de tir à la sarbacane que nous pratiquons celles du tir 3 D, nature ou campagne sont, par essence, dites instinctives. La sarbacane se prête particulièrement bien à cette forme de tir naturel où aucun viseur, contrepoids, niveau à bulle ou décocheur ne vient perturber le tireur ! Tout repose sur nos capacités personnelles à évaluer les distances et reproduire avec exactitude et régularité le souffle qui propulsera notre dart vers sa cible.

Récemment mes recherches sur la question m’ont amené à découvrir un texte de M. Alain Chastel qui a rédigé pour les archers une « Méthode du tir instinctif ». Ancien archer ayant pratiqué pendant plusieurs années le « tir chasse », je trouve ses conseils particulièrement pertinents et vous en propose ici un condensé qui peut nous permettre de progresser dans cette voie.

Dans ce texte M. Alain Chastel utilise des termes en rapport avec sa pratique. Hormis ce vocabulaire, l’essentiel de ce qu’il préconise peut aisément être transposé à notre discipline.

Bonne lecture.

En réactivant des automatismes de perception de l’espace et de coordination gestuelle, le tir instinctif nous offre de découvrir ou de redécouvrir des aptitudes que nous sollicitons faiblement aujourd’hui. Car ici il s’agit bien de sentir et pas de raisonner. Je crois que c’est cela le plus difficile dans le tir instinctif : se laisser guider par ses sens auxquels on s’interdit d’imposer le moindre contrôle. Ceci ne veut pas dire que la volonté est absente du tir, au contraire. C’est bien le seul secret du tir instinctif : l’expression et la permanence de cette volonté particulière qui guide notre regard vers le centre du centre de la cible.

 

 

Je vous recommande de tirer vos premières centaines de flèches sur une cible nue. Fixez votre regard sur la zone de la cible où vous souhaitez voir la flèche se planter.

 

 

Il est important de sélectionner une zone aussi petite que possible. Ne lâchez plus cette zone des yeux. Vous accroissez votre concentration sur le cœur de la cible (la plus petite zone discernable où vous voulez voir votre flèche se planter).

 

 

L’arc est dans le champ visuel en double vision. Le regard ne doit en aucun cas venir se poser ailleurs que sur le cœur de la cible ; regarder l’arc ou la flèche, viendrait ruiner totalement le tir. Quand vous sentez que vous êtes dans le cœur de la cible vous ouvrez les doigts qui tiennent la corde pour libérer la flèche.

 

 

Voici le grand mystère du tir instinctif : sentir au lieu de viser. Tirez, tirez encore et faites confiance à l’éducation de vos sensations (de votre instinct) sans jamais regarder autre chose que le cœur de la cible. Votre instinct apprendra à votre corps comment adopter l’exacte position qui convient en tirant les enseignements des expériences passées. 

 

 

Revenons à la réalité et accélérons le film des événements. La flèche est dans le blanc de la cible à droite à 2 heures. Conservez votre position et tirez à nouveau avec dans l’esprit la position de votre flèche précédente. Vous vous interdisez de regarder votre arc, perçu en double vision. Concentrez-vous très fort sur le cœur de la cible, décochez et contrôlez le résultat.

 

 

Au fur et à mesure des tirs, des corrections vont s’effectuer à votre insu et vous rapprocher de la zone.

 

Les bonnes informations seront stockées dans votre base de données “Instinct” et réactivées automatiquement par votre cerveau à chaque fois que nécessaire.

 

 

A ce stade il convient d’être persévérant et pragmatique. Il est possible et même hautement probable que vous ne parveniez pas à atteindre votre but aujourd’hui. Plutôt que de vous épuiser à tirer, satisfaites-vous d’un tir convenable, à défaut d’être parfait. Le tir convenable c’est certainement celui qui s’approche le plus de votre but, mais c’est surtout le tir qui vous a donné les meilleures sensations : bonne coordination des mouvements, armement sans effort, confort à l’ancrage et décoche correcte. La prochaine fois vous repartirez avec ce capital positif.

 

Essais après essais, pour peu que vous restiez intègre dans votre approche, vous allez tendre vers plus de constance dans vos résultats. Faites alors varier les distances de tir ainsi que les paramètres de tir et poursuivez dans la même voie.


Date de création : 13/08/2014 @ 12:12
Dernière modification : 13/08/2014 @ 12:12
Catégorie : L'activité
Page lue 2095 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

News

logoufoleptrans.png

Calendrier concours sarbacane UFOLEP pour les licenciés

En cliquant sur le menu Diaporamas vous avez accès aux photos prises lors des initiations et des concours

 Photos du concours du Mans prises par mes amis de Clamart

 Un jeu de tir à la sarbacane

blowout.jpg

Concours : si vous souhaitez que vous résultats apparaissent sur ce site envoyez-les moi avec une copie d'écran et ils seront publiés.

Site du château de Maintenon
media_55f13e97-3270-451a-9115-283f0f708b22.jpg